FORMATS
TARIFS SUPPORT STYLE AUTEUR
THÈME
EXPOSITION
En vente :  ALBIS-BERGRENNEN 22-23 September 1951 Für Automobile und Motorräder FERRARI

ALBIS-BERGRENNEN 22-23 September 1951 Für Automobile und Motorräder FERRARI

Affiches anciennes par SCHMIDT R

Référence à rappeler : 12707
Imprimeur, Edition, Marque, Fondeur : Bollmann AG, Zürich, CH
Date de création : 1951
Dimension : 35.1 X 50 (inches) / 89.0 x 127.0 (cm)
Support / Matériau : entoilé sur tissu
Etat : A ( trés bon état )
Tarif : 6 500.00

ALBIS BERGRENNEN COURSE

C'est ainsi que le col de l'Albis, près de la ville de Zurich, est devenu le lieu de la deuxième édition de la Brevo Cup. Plusieurs milliers de spectateurs, arrivant dans la ville d'Adliswil à vélo, à cheval ou en voiture, ont assisté à cette course spectaculaire.

À l'époque, le parcours de la course avait une longueur de 5,8 kilomètres (3,6 miles) et une différence d'altitude de 339 mètres. Le pilote le plus rapide ce jour-là, avec 5 minutes et 44 secondes, était W. Ramseier, de Genève, au volant d'un Pic-Pic.

Cette construction suisse était propulsée par un moteur de compétition de 4,5 litres, qui avait déjà été utilisé lors du Grand Prix de France en 1914. En deuxième et troisième position suivaient deux voitures américaines : A. Marx avec une Cadillac et W. Risch avec une Marmon. Par la suite, le calme est revenu sur le col de l'Albis, puisque la section zurichoise de l'ACS a organisé entre 1922 et 1934 les célèbres Klausenrennen.

C'est en septembre 1951 que l'on entend à nouveau des moteurs de course sur l'Albis. La nouvelle route avait été raccourcie de 5,8 à 3,97 kilomètres (2 481 miles) et il y avait maintenant une différence d'altitude de 259 mètres.

Pour la montée nationale, pas moins de 117 pilotes de course avaient inscrit leurs voitures.

Le citoyen suisse Rudolf Fischer a couru avec sa Ferrari 212 Monoposto rouge et blanche (numéro de série 110). Il a été le plus rapide de la journée avec 2 minutes et 34 secondes et une moyenne de 93 508 km par heure.

Depuis la fin des années 1950, cette rare monoplace appartient au légendaire musée Schlumpf de Mulhouse, en France. Le deuxième pilote de cette journée mémorable était l'as de la course allemand Hans Stuck, au volant d'une monoplace de Formule 2 AFM gris métallisé. Le moteur de sa voiture produisait près de 60 ch de moins que la Ferrari écarlate de Fischer.

En troisième place, le corsaire suisse Willy-Peter Daetwyler dans son Alfa Romeo 412.

Pour un certain nombre de raisons, aucune autre course au col de l'Albis n'a eu lieu après l'épreuve de 1951.

Membre I.V.P.D.A
Livraison internationale
Tous types de paiement

WWW.MASTERPOSTERS.COM
By ESTAMPE MODERNE & SPORTIVE
7 RUE MILTON - 16 RUE CHORON 75009 PARIS
(+33) (0)1 42 80 01 03

J’accepteEn cliquant sur ”J’accepte”, vous acceptez l’utilisation des cookies. Vous pourrez toujours les désactiver ultérieurement. Si vous supprimez ou désactivez nos cookies, vous pourriez rencontrer des interruptions ou des problèmes d’accès au site.